Ministère de L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

Sceau de Republique Gabonaise

3ème Symposium sur le diabète : Raymond Ndong Sima dresse des lauriers aux initiateurs

Logo
La 3ème édition du Symposium international de Libreville sur le diabète qui s?est ouverte dans la capitale gabonaise, le 7 juin 2013 et qui a vu la participation de plusieurs experts du monde médical et de nombreuses personnalités, a été l?occasion pour le Premier ministre, Chef du gouvernement, Raymond Ndong Sima qui en a présidé le lancement, de dresser des lauriers aux fondations Albertine Amissa Bongo Ondimba et Omar Bongo Ondimba pour la Paix, la Science, la Culture et l?Environnement.
 
Prenant la parole en guise de bienvenue et au nom de la Fondation Albertine Amissa Bongo Ondimba, Mme Angélique Ngoma s?est réjouie de ce que la présente troisième édition qui coïncide avec la célébration du quatrième anniversaire de la disparition du Président Omar Bongo Ondimba a vu la participation des éminentes personnalités du monde médical venues des quatre coins de la planète.

Saluant au passage la détermination de la présidente d?honneur de la F.A.A.B .O, Mme Pascaline Mferri Bongo Ondimba présente dans la salle et la volonté qu?avait le Président Omar Omar Bongo Ondimba de faire du combat contre le diabète, son cheval de bataille, Angélique Ngoma a invité les uns et les autres à s?approprier l?ouvrage vulgarisant le combat contre cette maladie.

L?oratrice a indiqué que la Fondation avait besoin des partenaires et de leurs réflexions afin d?atteindre ses objectifs. Pour elle, le combat contre cette maladie ne saurait s?arrêter sur l?échelon national. D?où, son appel pressant à la mobilisation des ressources nécessaires et à une conjonction des réflexions des experts, gage d?une victoire certaine. Elle dira in fine, que le diabète n?était pas une fatalité.

Le Docteur Abdoulaye Yan pour le compte du représentant résident de l?Organisation Mondiale de la Santé (O.M.S), dira que cette organisation contribuera toujours auprès du Gabon, à la lutte contre le diabète. Aussi, a-t-il réaffirmé la disponibilité du bureau régional de l?O.M.S à accompagner la Fondation Albertine Amissa Bongo Ondimba dans sa quête de la recherche de solutions contre le diabète.

En guise d?ouverture du symposium, le Premier ministre, Chef du gouvernement, Raymond Ndong Sima qui était entouré de certains membres du gouvernement a, dans son propos, tenu à rendre un hommage mérité au Président Omar Bongo Ondimba dont le 4ème anniversaire de sa disparition coïncide justement avec la célébration de cette 3ème édition. Il a rappelé que le diabète touchait désormais 5% des populations en Afrique et que, si rien n?est fait dans l?urgence, ce chiffre pourra être doublé.

Il a pour cela, félicité la pérennisation de cet évènement qui sonne comme une prise de conscience accrue de la gravité et de l?aggravation d?une situation qui implique ainsi tous les acteurs, publics et privé. Le Premier ministre a aussi relevé que, sur le plan national, le souci d?efficience et les exigences de la définition d?une stratégie d?intégration ont amené le gouvernement à substituer à l?ancien programme national de lutte contre les maladies non transmissibles. Pour lui, ce nouveau programme plus globalisant avait vocation à assurer une meilleure prise en compte de la maladie et de toutes les complications qu?elle peut générer.

Raymond Ndong Sima a par ailleurs déclaré que l?ambition du Chef de l?Etat contenue dans le Plan Stratégique Gabon Emergent (PSGE) portait prioritairement sur deux domaines précis, la prévention et la prise en charge. Le Chef du gouvernement a également annoncé que la prise en charge des malades tendait à s?améliorer grâce à la formation des personnels spécialisés médicaux et paramédicaux, avec en prime, l?extension de la prise en charge de la CNAMGS qui permet aux malades une couverture à hauteur de 90%.

Avant de déclarer ouvert la 3ème édition du symposium international de Libreville sur le diabète, Raymond Ndong Sima a laissé entendre que le Gouvernement de la République et le Chef de l?Etat attendaient à l?endroit des scientifiques de haut rang présents dans la capitale gabonaise, des conclusions pertinentes à la lutte contre le diabète. 

Après l?intervention du premier ministre, le Professeur Serge Halimi de l?Université de Grenoble a fait avec brio, un exposé sur les liens sous nutrition et diabète de type 2, avec le syndrome métabolique et obésité, programmation f?tale et épigénétique. Cette 3ème édition du symposium se terminera le 8 juin 2013, date d?anniversaire de la mort du Président Omar Bongo Ondimba.

Modifié : 18 / 04 / 2014


En Haut