Ministère de L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

Sceau de Republique Gabonaise

Prix Félix Houphouët Boigny : Ali Bongo Ondimba hôte à déjeuner de François Hollande

Logo
Le Président de la République, Chef de l?Etat, Ali Bongo Ondimba invité à Paris, à l?instar de certains de ses pairs d?Afrique, dans le cadre de la cérémonie de remise du Prix Félix Houphouët Boigny pour la recherche de la paix, a été l?hôte à déjeuner du Président Français, François Hollande, le juin 5 juin 2013 avant de regagner la capitale gabonaise au petit matin du 6 juin 2013.

Au cours de son bref séjour parisien, le Chef de l?Etat a assisté à la remise du Prix à son homologue français, François Hollande, primé pour sa décision d?envoyer les troupes de son pays à la rescousse du peuple Malien dans son combat contre l?invasion de son territoire par des rebelles. Ali Bongo Ondimba qui a assisté à cette cérémonie auprès de sept autres Présidents africains dont Alassane Dramane Ouattara de la Côte d?Ivoire, Thomas Yayi Boni du Bénin, Idriss Déby Itno du Tchad, Blaise Compaoré du Burkina Faso, Abdellaziz de la Mauritanie, Macky Sall du Sénégal et Diaconda Traoré du Mali. Outre ces Chefs d?Etat, il y avait le directeur général de l?UNESCO, Mme Irina Bukova, le Secrétaire général de l?Organisation internationale de la Francophonie, l?ancien président du Sénégal, Abdou Diouf, ainsi que l?ancien Président Ivoirien et parrain du Prix, Henri Konan Bédié.

Quant au jury du prix, il était présidé par l?ancien président du Portugal, Mario Soares qui a unanimement désigné le Président Français comme lauréat 2013. Emu par cette marque de reconnaissance envers son pays, François Hollande a déclaré que la France avait une dette morale envers l?Afrique et ce, compte tenu de l?implication du continent lors des deux dernières guerres mondiales.

François Hollande a par ailleurs, laissé entendre que la libération du territoire malien n?était pas terminée et que la France ne pouvait pas oublier l?Afrique. Il a aussi relevé que cette intervention était survenue à la demande des autorités Maliennes. Durant le déjeuner auquel il était convié au palais de l?Elysée, Ali Bongo Ondimba a eu des échanges avec son homologue français sur plusieurs questions d?intérêt général.

Le couple présidentiel gabonais est rentré à Libreville le 6 juin 2013 au petit matin où il a été salué comme à son départ par le Premier ministre, Chef du gouvernement, Raymond Ndong Sima.

Modifié : 18 / 04 / 2014


En Haut