Ministère de l’Enseignement supérieur, et de la Recherche Scientifique et de la Formation des Cadres

Sceau de Republique Gabonaise

Formation à distance : Le Campus virtuel Avicenne ouvre ses portes

Logo

Gabon review

Financé par Airtel Gabon dans le cadre du programme «Former ma génération – GABON 5000», ce centre pleinement opérationnel est destiné à accueillir une des composantes majeures du projet global, celle du soutien scolaire par la formation à distance.

En rappelant que cette initiative trouve son origine dans l’annonce faite par le Chef de l’Etat, SE Ali Bongo Ondimba, lors du 2e New York Forum Africa, en harmonie  avec l’ambition présidentielle visant à offrir au Gabon une position de «référence régionale dans les nouveaux métiers des technologies de l’information et de la communication», le ministre a souhaité que «la jeunesse gabonaise s’approprie ces technologies afin de devenir des acteurs clés du développement multisectoriel qui dessine déjà la nouvelle économie mondiale».

«Le département dont j’ai la charge, a poursuivi Alain-Claude Bilie-By-Nze, a entrepris de doter le Gabon d’une infrastructure numérique de rang mondial sur l’ensemble du territoire, permettant le développement d’une large gamme d’e- services. L’accès aux contenus des enseignements, désormais disponibles en ligne grâce à la mise en service de ce centre, constitue un atout majeur, indispensable pour l’accroissement des performances des apprenants».

Ce centre permet de faire bénéficier le Gabon de l’expérience acquise par le ‘‘modèle Avicenne’’ pour la formation des enseignants (objectif initial 200) sur l’ingénierie pédagogique de production des cours scientifiques en ligne, afin d’assurer un soutien efficace des élèves en classes d’examen (Terminale et 3e), avec le concours du personnel formé pour cela à l’INPTIC et des encadreurs pédagogiques de l’Institut pédagogique national (IPN).

Chargée de la mise en œuvre du programme en étroite collaboration avec le gouvernement gabonais, l’Unesco déploie ainsi pour la première fois en Afrique centrale le concept labellisé de Campus virtuel Avicenne, tel qu’adopté par les gouvernements dans le cadre du Plan d’action régional pour l’économie de la connaissance et par les ministres en charge des technologies de l’information et de la communication des pays africains en mai 2008. Cette approche novatrice intègre également le Plan d’action consolidé pour la science et la technologie en Afrique 2008- 2013 de l’Unesco et de l’Union africaine.

Nommé d’après le nom latin du philosophe et scientifique médiéval persan du 10e s. Ibn Sina, le Campus virtuel Avicenne utilise les technologies de l’information et de la communication pour aider les élèves à apprendre et à partager leurs compétences, ressources et résultats de recherche. Avicenne a été lancé par l’Unesco en novembre 2002 avec un financement de la Commission européenne à travers son programme de la Société de l’information euro-méditerranéenne.

Modifié : 21 / 12 / 2016


En Haut