MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

Sceau de Republique Gabonaise

Enseignement supérieur : Plusieurs maux à soigner

Logo

Les travaux se sont déroulés en présence du ministre d’État, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Guy Bertrand Mapangou.

L'INSTITUT national des sciences de gestion (INSG) a tenu son conseil d'administration mercredi dernier à Libreville. Le rapport d'activités présenté et défendu à cette occasion par le directeur général de cette grande école, Jocelyn Nembé, a révélé que l'INSG – école supérieure créée pour former des cadres moyens et supérieurs de gestion – connaît un “défaut d'investissement et de restructuration”, qui le tire désormais vers le bas depuis des années.

La restructuration souhaitée vise le développement d'autres pôles de recherche, d'innovation et d'entrepreneuriat, afin que l'INSG puisse acquérir une visibilité internationale, qui passe « nécessairement par la réfection de bâtiments, l'augmentation des capacités d'accueil » et « l'acquisition de matériel technologique ».

En effet, il ressort du constat établi que les structures actuelles ne sont plus compatibles avec les missions traditionnelles assignées à l'Institut. Pis, que les salles de classe, en plus d'être sous-équipées, sont insuffisantes, malgré le nombre croissant des apprenants. Une situation pour le moins gênante. Tributaire de ce que, depuis plus de dix ans maintenant, cette grande école n'a plus bénéficié de budget d'investissement.


source l'union

Publié le : 06 / 01 / 2018


En Haut