MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

Sceau de Republique Gabonaise

UOB : Le nouveau recteur bientôt connu

Logo

Marc-Louis Ropivia se succèdera-t-il à la tête du rectorat ? Après cinq ans, le recteur sortant de l’UOB a présenté sa candidature au poste, conformément au nouveau mode de désignation des responsables d’établissements d’enseignement supérieur publics. Il avait face à lui six autres prétendants : Daniel René Akendengué, Pierre-Claver Mongui, Hugues Mouckaga, Charles Mba-Ovono, Pamphile Mebiame Akono et Bernadin Minko Mve. Les sept candidats ont été auditionnés tour à tour au cours d’un conseil d’administration extraordinaire tenu lundi 18 juin à l’UOB.

Présidé par le ministre d’Etat à l’Enseignement supérieur et la Recherche scientifique, Jean de Dieu Moukagni-Iwangou, ce conseil d’administration avait pour objectif d’auditionner 30 minutes durant les différents candidats. Chacun disposait de 20 minutes pour présenter son projet de modernisation d’une université dont on ne dit pas forcément du bien au niveau national, et qui est quasiment inexistante sur le plan international. Les 10 minutes restantes leur ont permis de répondre aux inquiétudes et incompréhensions du conseil.

Au terme des sept auditions, trois dossiers, considérés comme les meilleurs, ont été retenus. Placés sous le sceau du secret, les noms des trois prétendants n’ont pas été communiqués au public mais uniquement au ministre. Après examen des dossiers par le Conseil des ministres, l’un des trois candidats au poste devrait être prochainement nommé. Certains croient déjà savoir que les candidats les plus âgés ont eu plus de chance que les plus jeunes.

Le prochain recteur de l’UOB aura un mandat de trois ans. Avant sa prise de fonction, il devra proposer au gouvernement trois noms pour les postes de vice-recteur, doyen et vice-doyen des deux facultés (FLSH et FDSE), chef de département dans chacune des facultés.


source : Gabonreview

DCSI MESRS

Publié le : 25 / 06 / 2018


En Haut