MINISTÈRE DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR, DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET DU TRANSFERT DES TECHNOLOGIES

Sceau de Republique Gabonaise

Julien Nkoghé Békalé échange avec acteurs de l’enseignement supérieur

Logo

«Je viens à vous ce jour, pour la première fois dans la pratique institutionnelle de notre pays, pour inaugurer un nouveau mode de Gouvernance, qui va au contact de la réalité, au plus près des hommes et des femmes, pour leur porter le témoignage de la Nation. Dans un contexte général marqué du sceau de la rationalisation de la dépense publique, qui a débouché sur la mesure forte du gel des recrutements, et du gel des envois en stage, l’exemption concédée à l’Enseignement supérieur est plus qu’un symbole. Cette mesure exceptionnelle marque toute l’ambition du chef de l’Etat pour nos universités, en même temps qu’elle traduit toute la volonté du gouvernement à se mettre au service de l’avenir de la Nation, qui se façonne à l’école», a déclaré le Premier ministre. 

Devant une assemblée composée des recteurs des universités, des directeurs généraux des grandes écoles, du commissaire général à la recherche scientifique, du directeur général de l’Agence nationale des bourses du Gabon, du directeur général du Centre national des œuvres universitaires, des partenaires sociaux et des étudiants, le chef du gouvernement a tenu à rassurer : «Homme pragmatique, qui entend avancer par les actes et non par les promesses, je suis venu vous dire, que nous allons avoir un premier frémissement à partir de cette année». 

Outre la construction de 5 amphithéâtres à l’Université Omar Bongo (UOB), l’Université des sciences de la santé (USS) et l’Université des sciences et techniques de Masuku (USTM), des travaux de réhabilitation sont en cours à l’UOB notamment le bâtiment administratif du secrétariat général, l’auditorium, les amphithéâtres Nguembi Mbina, Isaac Nguéma, Léon Auge et Lino Di Qual ; les voiries et les clôtures. Le Chef du gouvernement s’est également rendu au «Bunker» et a annoncé la destruction de cet endroit et le déguerpissement prochain de ses occupants. 

Après avoir suivi une présentation du recteur de l’Université des sciences de la santé (USS), M. Jean-Bruno Boguikouma et évoqué les pistes de solution pouvant répondre aux préoccupations des enseignants et étudiants, le Premier ministre a visité cet établissement qui accueille plus de 4 000 étudiants. 

Enfin, le Chef du gouvernement a annoncé les nominations prochaines des responsables au sein des universités et des grandes écoles et donné des instructions aux ministres de la Fonction publique, et en charge du Budget pour accélérer les différents processus de régularisation.

FSS (Source presse Primature)

Publié le : 18 / 10 / 2019


En Haut